(Re)donner confiance à son enfant : 4 jeux indispensables

Cette semaine, j’ai un invité ! J’ai l’honneur de recevoir Albain du blog petitpousse.fr. Albain est coach et formateur et depuis 6 mois, il organise des ateliers bien-être et réussite pour enfants à Paris. Selon lui, les enfants aiment ces moments, car ils jouent, ET en même temps ils apprennent des compétences indispensables comme la confiance en soi, la communication et la gestion des émotions.

C’est indéniable : les jeux sont un excellent moyen d’aider un enfant à progresser. Je le répète souvent : c’est pour moi la fibre optique de l’apprentissage.

Ce qui est génial, c’est qu’il y a des jeux pour quasiment tout apprendre : de l’écriture, en passant par les maths, sans oublier la communication et … LA CONFIANCE EN SOI. Car contrairement à ce que beaucoup de parents pensent : c’est une compétence qui se développe, tel un muscle que votre enfant peut développer, en jouant, comme nous allons le voir dans cet article.

Le manque de confiance est une principaux facteurs d’échec chez les enfants. Certains enfants n’osent pas lever la main en classe, aller vers les autres, s’affirmer. D’autres se sentent mal dans leur peau et sont victimes de moqueries.

Tous ces problèmes peuvent être évités en donnant suffisamment confiance en lui à son enfant.

4 jeux pour (re)donner confiance à son enfant :

J’ai proposé à Violaine de vous partager mes 4 jeux préférés pour re(donner) confiance à votre enfant, booster son estime et s’amuser en famille. Les voici :

1) Le vision board :

Le saviez vous : le cerveau ne fait pas de différence entre le passé, présent, imaginé et futur. C’est pour cette raison que les croyances de votre enfant conditionnent son attitude et sa « réalité ».

Ce jeu est génial, puisqu’il permet de focaliser votre enfant sur ce qu’il souhaite, et imaginer qu’il a déjà réussi à les obtenir. Des connections neuronales se forment et il prend l’habitude de penser positivement.

Comment ça marche ?

Prenez quelques heures avec votre enfant pour créer son propre vision board, avec ce qu’il veut obtenir. Prenez des magasines, des feuilles, des photos et un support comme un tableau blanc ou un grand carton.

Ensuite, c’est à vous de jouer. Découpez, collez, déchirez, assemblez, imaginez. Votre enfant doit y afficher ce qu’il aime et ce qu’il rêve d’avoir.

Lorsque vous aurez fini, vous pouvez afficher le vision board dans la chambre de l’enfant. Pour que cela soit réellement efficace, il faut que votre enfant se focalise dessus quelques minutes par jour et ressentent des émotions positives.

D’ailleurs, c’est un jeu que vous pouvez aussi pratiquer, en créant votre propre vision board.

2) Le cahier des succès pour enfant

La confiance en soi se développe à force d’expériences positives. Généralement, les enfants minimisent leur réussite, et s’imagine rater, avant même d’essayer. Donc l’objectif de ce jeu est simple : renforcer l’impact des réussites, même si elles sont petites.

Comment ça marche ?

Achetez un cahier customisable et offrez le à votre enfant.

Au moins 3 fois par semaine, et idéalement chaque jour, demandez à votre enfant de noter ses réussites, il peut écrire ce qu’il a ressenti, coller des photos, décrire la scène.

Au début, peut-être que votre enfant dira qu’il n’a pas eu de réussites. Expliquez-lui qu’une réussite n’est pas forcément quelque chose d’énorme, ce peut-être donner une bonne réponse, avoir une meilleure note que la dernière fois, gagner un match de foot, etc.

Comme pour chaque jeu, vous pouvez aussi vous créer un cahier des succès pour vous-même.

3) Le journal de gratitude

La gratitude est une des émotions les plus puissantes pour développer sa joie de vivre et son bonheur. Des chercheurs ont découvert qu’il était impossible de ressentir une émotion positive ET négative en même temps.

Donc plus votre enfant aura de la gratitude pour sa vie et ce qu’il a, moins il ressentira d’émotions négatives.

Comment ça marche ?

Sur le même cahier ou un nouveau, demandez à votre enfant de noter 3 choses pour lesquelles il a de la gratitude.

Ce peut-être aussi simple qu’un bon repas, un film en famille, le soleil qui brille.

Ensuite, 3 choses qu’il a appris durant sa journée, à l’école ou en dehors.

4) Le jeu des petits pas

Souvent, les enfants qui manquent de confiance en eux se découragent avant même d’essayer. C’est aussi valable pour les adultes : nous avons de grands objectifs, mais nous sommes submergés à l’idée d’imaginer tout ce qu’il reste à faire.

« Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois »

Comment ça marche ?

Sur une feuille ou un tableau, demandez à votre enfant de choisir un objectif. Cet objectif doit dépendre de lui, être réaliste, positif et motivant.

Une fois que cela est fait, vous allez réfléchir ensemble à des petites étapes pour l’atteindre.

Comme un carte au trésor qu’il faudrait remplir avec des croix. Prenons un exemple :

– Votre enfant : je veux me faire de nouveaux amis

– Vous : Ok, quelle première petite étape peux-tu mettre en place pour avancer ?

– Votre enfant : Hmm, parler à Léa dans la cours demain, ou bien m’inscrire au ping-pong.

Notez les idées que donne votre enfant et voyez si vous pouvez en trouver d’autres.

Ainsi, chaque objectif qui peut paraître insurmontable peut-être décomposé en petites actions simples pour votre enfant. Lorsqu’il aura atteint ce premier défi, sa confiance en lui va augmenter et il sera prêt à réussir le prochain.

Vous avez maintenant 4 jeux simples à utiliser avec votre enfant pour lui (re)donner confiance en lui. Pratiquez ces jeux le plus souvent possible, vous pourrez alors observer des changements positifs rapidement.

Merci a Violaine d’avoir publié mon article, j’espère qu’il pourra vous aider.

***

Pour vous remercier de votre lecture, Albain vous offre en cadeau de nombreuses activités pour développer la confiance et l’attitude positive de votre enfant :

formation petitpousse.fr

Pour aller plus loin, vous pouvez lire ou relire ici les articles suivants : 10 raison de jouer au jeu de la gratitude et Peut-on aider nos enfants à « être-soi ».

Et comme toujours, n’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous !

*crédit photo à la Une : Shlomaster

One thought on “(Re)donner confiance à son enfant : 4 jeux indispensables

  1. Bonjour,
    Ces jeux sont intéressants. Je vais voir comment les mettre en place avec ma 6 ans.
    Sociable et joyeuse, elle a de ces passages où tout va pour le pire dans le pire des mondes. Par exemple, à des moments où le conflit avec elle arrive, parce qu’elle entre en opposition, qu’elle me tient tête sur des routines du quotidien par exemple. On en arrive à des situations où elle pleure, est inconsolable et dit des paroles terribles: « je vais partir vivre toute seule comme ça vous serez tranquille », « je vais mourir », « de toute façon je suis bonne à rien, je sais rien faire » « tout le monde s’en fiche de moi ».
    Elle me semble à certains moments dure et exigeante vis à vis d’elle-même, soucieuse de vouloir bien faire et furieuse de ne pas y arriver. J’essaye de lui faire entendre qu’on ne grandit pas en un jour, que même les grands font parfois des bêtises, que maman aussi est maladroite parfois…
    Mais dès que la crise arrive, ses élans auto-destructeurs semblent revenir.
    Elle est aussi très attentive à ce qu’elle pense que les autres attendent d’elle, parfois aux dépends de ses envies et besoins, comme j’ai pu le constater avec ses grand-parents récemment.
    J’observais également le comportement d’un enfant de mon entourage de 5 ans, qui après avoir mordu férocement ma fille, s’est efforcé de la faire accuser quitte à se mordre le bras à son tour. Il semblait se sentir tellement coupable qu’il cherchait par tous les moyens à rejeter la faute sur l’autre. Sa mère me disait qu’il pouvait se mettre très en colère alors qu’il venait de faire une de ces grosses « bêtises ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *